Newsletter

Calendrier

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« oct    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Gant de velours

velours

Parfois, il suffit d’une simple après-midi entre copines à discuter couture, pour ressortir du placard toutes les envies laissées en plan depuis des mois. Passons sous silence le trench qui ne servira plus dans 15 jours (quoi que… je vous en reparle tout à l’heure) ou encore les petits hauts d’automne à porter sous une veste légère. Il va falloir que je me concentre rapidement sur THE manteau d’hiver !

En attendant, je me suis fait un petit plaisir rapide avec une jupe crayon, un basique qui se porte aussi bien au bureau que le week-end.

velours1

Le tissu choisi au départ était un stretch marine à fines rayures. Mais après réflexion, ce petit velours bordeaux me semblait plus approprié pour démarrer la collection automne-hiver 2014. Les coutures devant et dos sont surpiquées.

velours2

Pour le patron, j’ai repris les essais de patronage de la jupe inspiration Anatopik. Le devant n’est plus qu’en 3 pans et le dos est retravaillé en 4 pans pour insérer un zip et une fente dans le bas.

velours3

velours4

Cerise sur le gâteau, cette jupe s’est déjà trouvée de super copines.

velours5

velours6
Tissus :  Coupons de St-PierreZip : Tissus Myrtille - Patron : Patronage personnel

Si je devais faire un bilan après toute une journée portée, je regrette de ne pas avoir ajouté une doublure. Le velours se froisse rapidement (mais se défroisse aussi vite en lissant du plat de la main) et elle est un peu large… mais je la kiffe trop grave !

Côté budget, elle plafonne à 1€90 de fournitures. Je vous dis, je la kiffe trop grave ! :-D

Un dernier petit mot pour remercier Mokkona pour son accueil et avoir eu le plaisir de découvrir Goldie. Vous m’avez tellement motivée que j’ai finalement attaqué le trench.

trench

Pochette en simili cuir

pochette

Reprise en main et en douceur de la MàC, avec un projet ultra simple qu’est cette pochette en simili-cuir.

Pas de grosses prises de risque puisqu’il suffit simplement de suivre ce TUTO. J’ai tout de même augmenté la hauteur de 10 cm.

Le détail qui m’a plu au départ sur ce modèle, c’est la poignée que je trouve pratique. Pour ne rien gâcher, elle apporte une touche d’originalité.

pochette1

pochette2

La doublure est en coton à petites fleurs. J’ai également ajouté une poche fermée par un zip. Elle fait 18cm x 12cm.

pochette3

pochette4

pochette5
Tissus :  Toto soldes - Tuto :  La pochette facile en simili cuir par Bee made

Je n’ai pas encore eu l’occasion de l’utiliser en « situation réelle », mais il va me falloir du temps pour m’adapter… on ne peut pas y mettre grand chose  :oops:

Et vous ? Adepte de la pochette, uniquement en soirée ou… rien à faire, vous ne vous séparez jamais de votre grand sac fourre-tout ?


Keren Ann – Right Now & Right Here

Revenir en douceur !

teasing

A peine rentrée de vacances que ça cogite dur.  :oops:
Après 2 mois entiers sans avoir approché ma MàC, ça commence à chatouiller… oui, il était temps !

A très vite.

Tout le charme de la Carme Blouse

carme v1-v2

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Oui, en ce moment, je ne communique plus qu’ainsi avec ma Fée Delf;-)

Pour vous la faire courte :

  • J’ai vu la Carme.
  • Je suis tombée in love de la Carme.
  • J’ai attaqué la Carme en duo avec ma copine Delf.

Pourtant c’était pas gagné. Au vu de certains de mes « atouts », j’ai tendance à fuir les plastrons comme la peste. Mais ça, c’était avant… avant de découvrir les premières cousettes de ce modèle sur IG.

Donc, après quelques échanges de Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, j’ai repris légèrement le patron en l’allongeant de 4-5 cm et en réduisant d’une bonne taille sous poitrine. Une toile s’imposait et c’est là que j’ai découvert un sérieux problème de pinces poitrine. Bien trop hautes pour moi (pas que pour moi au final).

Petite parenthèse concernant le patron. Je tiens à signaler que les différentes pages imprimées sont un régal à assembler, aucune fausse note. Les vidéos présentées sur le blog en Anglais, Espagnol et surtout en Français (oui oui Delf, en français aussi  :lol: ) m’ont été très utiles. Merci Pauline Alice pour cette attention.

Donc après la toile, nouvelle modif du patron en abaissant de 2.5 cm les pinces et choix final du tissu. Rhoooo je le kiffe ce voile de viscose. Il est tout doux, très léger et ultra fluide… si en plus, je vous dis le prix, vous allez halluciner (5 €uros les 3 mètres :oops:  ).

Dernière modif, les manches 3/4 avec un bracelet de manches ouvert. Pourquoi ? Le tissu étant léger, ce haut est le compagnon idéal des beaux jours, donc pas de manches longues. Et la version, manches retroussées- boutonnées, a un petit côté masculin qui ne me plaisait pas avec ce modèle.

Première pièce de la collection P-E 2014.

carme1
carme2
carme3

Zoom sur les manches. Oups, le repassage a été vite fait !   :-?

carme4

Gros plan sur le plastron et l’unique bouton.

carme5
carme6carme7

J’adore la fluidité de la blouse. Elle semble danser au moindre mouvement.

carme9 carme8
Tissus :  Coupons de St-Pierre - Boutons : Récup - Patron :  Carme Blouse de Pauline Alice

Pour finir, elle s’accorde aussi bien avec une jupe qu’un slim, elle est bureau-compatible et l’ajout d’une petite veste noire la rend très classique.

Pour voir la version de ma petite fée, clic-clic ici.

Un dernier message pour Delf, Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii vivement le 1er mai.  ;-)


Fun – We are young

Collection Printemps-Eté 2014

pe2014

On peut dire que j’aurai pris mon temps pour « sortir » la collection printemps-été cette année… envie de tout, envie de rien, pas beaucoup de temps à consacrer à mon blog, pas beaucoup de temps pour moi tout court d’ailleurs !

Bah oui, j’ai été raisonnable ces derniers temps et j’ai passé les malheureuses heures qu’il me restait de dispo quelques heures sur ma MàC et non sur mon MAC (heuuuu j’ai un PC :-D , mais c’était pour le jeu de mots).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

On commence par les couleurs.

couleurs p-e2014

Rien d’original à venir. Je n’arrive décidément pas à sortir de ma zone de confort… pire encore, ces dernières semaines, je n’ai guère porté autre chose que du noir.

Donc c’est reparti pour du noir, du blanc, du rouge, du bleu et leurs variantes.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Côté modèle, la liste risque fort d’évoluer au fil des semaines. Mais au jour d’aujourd’hui, j’ai besoin absolument d’un nouveau trench. Le modèle Lekala m’a carrément fait craquer avec son double col et ses manches originales à souhait.

Lekala trench

J’ose même l’imaginer en popeline blanc cassé avec une doublure satin Graouuuuu.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Dans les indispensables, je case aussi la petite veste à porter seule, comme un chemisier, et qui s’accorde aussi facilement avec une jupe qu’un pantalon. Encore un modèle Lekala (vous allez en manger un certain temps  8-O ), encore un modèle original, qui est à la base une blouse.

Kekala

La doublure est déjà cousu et m’a servi de toile. J’avais pensé, au départ, l’associer avec un fin lainage bleu à petits carreaux tons sur ton. Ouchhhhh ! Aligner des carreaux sur un modèle raglan s’avère mission ‘presque’ impossible. De la microfibre noire sera parfaite (et moins casse-c…e !).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Dans les coups de coeur du moment, j’ai craqué pour la Carme Blouse de Pauline & Alice… et c’était pas gagné ! Je fuis les plastrons comme la peste. C’est typiquement le genre de modèle qui ne va à ma morpho. Pourtant en voyant les différentes versions fleurir un peu partout, j’ai trouvé la coupe intéressante et potentiellement portable.

carme v1-v2

Un article est à venir, puisque la version 1 (viscose noire imprimée plumes blanches) est déjà passé sous le pied de la MàC, déjà portée et m’a convaincue de lui offrir une petite soeur en crêpe georgette bleu nuit légèrement transparente (so sexy).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Pour rester dans les petits hauts, un autre modèle Lekala (bah oui encore, j’ai prévenu, fallait lire :lol: ). OK ! Le dessin technique ne fait pas envie comme ça, mais cette blouse a un très très fort potentiel.

Lekala blouse

J’hésite encore pour le tissu, une microfibre crème. J’ai un peu peur que le tissu soit trop fluide, surtout pour la partie basse. Une toile s’impose de toute façon.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Après les hauts, il faut bien la jupette pour aller avec. Elle est sympa non ?? Lekala power ! Et là, il va falloir que je fasse un tri draconien dans mon dressing. Les 2/3 de mes jupes sont devenues trop larges (malgré des passages répétés dans le sèche-linge), elles tombent sur les hanches et elles tournent. Pas vraiment cool de se retrouver en fin de journée avec les coutures côté sur le devant.  8-O

Je recherche d’autres modèles sympa, si vous avez des idées, je suis preneuse.

lekala jupe

Pas de surprises avec une version noire pour le bureau, ça reste pour moi une valeur sure. Et dans la foulée, une version blanche ! Parce que oui, Cristina l’a dit : Ma chérieeeeeee, le blanc, quand on a des rondeurs, ça ne grossit pas. Et le total look blanc, ça allongeeeeeee la silhouette ! Oui oui, elle l’a dit !  :-D

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Et vous avez l’habitude, une collection sans robe, ne serait pas une VRAIE collection. J’ai repris le modèle Simplicty 2217 (déjà cousu l’hiver dernier) et portée un nombre incalculable de fois.

2217

Le haut est déjà coupé dans une microfibre bordeaux (je kiffe grave la microfibre, je regrette de ne pas en avoir commandé des rouleaux entiers) et du fait de sa fluidité et de sa légèreté, je compte entièrement doubler la robe dans un satin imprimé d’inspiration années 70. Après réflexion, je crois que je vais modifier la ceinture (moins large) et la jupe (1/4 de cercle).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Allez, courage !! Votre calvaire arrive à sa fin, avec cette dernière robe. C’est typiquement le style de petite robe rétro que j’aimeeeeeeeeeeee. Elle vous rappelle peut-être la Cami Dress de Pauline & Alice ? Imaginez que j’ai failli la commander, quand je me suis souvenue que j’avais depuis des lustres un modèle ressemblant, la Simplicity 1880.

1880

Le tissu est une viscose somptueuse, bleu nuit avec un seul des côtés imprimé blanc. Je ne sais pas vraiment comment j’utiliserai le tissu : juste le haut avec l’imprimé ou uniquement le bas ou encore sur toute la longueur…

J’ai l’espoir fou bon espoir de réaliser la totalité de ces modèles. Mais il va falloir que je m’active, ne serait-ce que pour le trench. L’été risque d’arriver trop vite.

Les Négresses Vertes – Voilà l’été par rycko35

 

Lekala, ça vous tente ? LekaQuoi ?

lekala

Il y a quelques semaines, sur le site de T&N, j’ai découvert la marque Lekala… surnommée, je cite, « l’ovni Russe ». J’ai parcouru leur site rapidement un midi durant ma pause déjeuner, vu quelques modèles sympas, mais au final, je n’avais pas donné suite pour plusieurs raisons :

  • Patrons russes ?? Hemmm le site est-il vraiment sécurisé ?
    Après recherches, il s’avère que le site est américain et il est possible de régler par Paypal.
  • Le patron est en une seule taille, taille déterminée par les mensurations qu’on indique… la flemme !
    L’avantage c’est que le patron est à MES mensurations, et en théorie, pas de reprise à faire.
  • Je trouve peu de renseignements sur Lekala et encore moins de photos de réalisations faites à partir de cette marque. Est ce que ça taille bien ? Le patron est-il vraiment explicite, car les instructions en anglais sont plus que sommaires ?
    Vu le petit prix du patron (1€99 quand il n’y a pas de promo), ça se tente quand même !

C’est ce que j’ai fait après avoir lu un article de Lathelize qui présentait une de ses nouvelles créations.

Autant vous dire que j’ai passé des heures ici (site en version française depuis quelques jours pour ne rien gâcher) et épinglé à tour de bras tous les modèles qui me plaisaient. D’ailleurs, je vous conseille de regarder directement les dessins techniques. Vous allez rapidement remarquer des coupes originales et des détails extrêmement singuliers.

Après avoir noté mes mensurations (vous pouvez utiliser les tailles standards et le tableau se remplira automatiquement), j’ai choisi mon premier patron sans marge de couture (rajouter 0€40 dans le cas de marges comprises) pour l’unique raison que j’aime travailler avec des marges de 1.5 cm et non de 1 cm comme proposé.

10 mn d’attente sereine (en cliquant environ toutes les 2 secondes sur « envoyer-recevoir » de la messagerie… je vous laisse faire le calcul du nombre de clic-clic) et je recevais le saint-graal le patron. La maisonnée a pu reprendre son souffle et le cours normal de sa journée.  :-D

Pour ce premier essai, j’ai complètement craqué sur une veste à basques que je trouve vraiment originale par la découpe des volants devant. Le genre de veste qui se porte seule comme un petit haut.

Pour les tissus, je la voyais bien dans un lainage fin et souple gris avec une doublure en satin.

lekala9

J’ai un peu galéré pour la mise en place des volants du devant (les explications sont pratiquement inexistantes à ce sujet) sinon, la construction de la veste est intuitive. OUF !!!

Pour info, j’ai indiqué dans les ajustements, bras longs. Au final, il a fallu raccourcir un peu… et c’est bien la première fois que ça m’arrive !  8-O

lekala1lekala2
lekala4lekala5

Je kiffe la doublure ! Et ils sont pas tops ces volants ??!?

lekala3lekala6
Tissus :  Coupons de St-Pierre – Boutons : Récup - Patron :  Veste LEKALA 4181
lekala7

Passons à un petit bilan (je vais tenter de vous la faire courte). Pour les points négatifs vis à vis de cette veste :

  • J’ai commandé ce patron sans marge et je m’en suis mordue les doigts. C’est la galère de devoir reprendre chaque pièce pour les ajouter (pas la place pour les ajouter directement sur le patron une fois  assemblé). Je me débrouille maintenant avec les 1 cm inclus au lieu de 1.5 cm.
  • Les emmanchures sont un peu justes. Je me sens à l’étroit  et je ne risque pas de faire un marathon avec (en même temps, c’est pas fait pour).
  • J’ai merdouillé un peu dans mes mensurations et niveau poitrine, je pourrais rajouter 2 ou 3 bonnets facilement !
  • La taille est légèrement trop haute. Lathelize m’avait  pourtant prévenue mais comme j’avais mis ma taille (1m77), je me suis dit que ça allait le faire. J’ai donc annoté taille basse dans les ajustements pour les suivants.
  • Et pour finir, elle me grossit je trouve. La taille étant trop haute (et peut-être trop large), le fit n’est pas parfait. Les 4 épaisseurs de lainage pour les volants y sont surement pour quelque chose aussi.

Les points positifs :

  • Je porte tout de même cette veste… mais pas comme je le souhaitais au départ.
  • Elle s’harmonise aussi bien avec un jeans qu’une robe.
  • Et elle « interpelle » par son originalité.
  • Petit plus, il y a parfois des promos sur le site. Par exemple, lors de ma première commande, je n’ai payé le patron que 1€79. Il y a 15 jours, je suis tombée également par hasard sur une nouvelle remise et j’ai pu commander à 1€59 le patron, marges comprises (ouep pas deux fois la même kounerie ;-) ).

J’ai été fort bavarde, mais je sais que certaines copines se posaient pas mal de questions sur cette nouvelle marque. J’espère avoir pu y répondre.

Bonne fin de week-end avec Ludovico Einaudi - Love is a mystery.

La petite robe noire… ENCORE !

MG0

S’il y a une fringue dont je ne peux me lasser, c’est bien celle là : la PRN.

Elle a tout pour elle… classique, intemporelle, de toute saison, chic ou bureau-compatible, et j’en passe. J’ai donc tendance à en accumuler quelques unes dans mon dressing.

Pour cette nouvelle PRN, je cherchais un modèle un peu différent de ce que j’ai déjà (tant qu’à faire), un modèle trapèze, années 60-70, basique avec une touche d’originalité.

Le patron est tiré du Burda Classics AH 2013-2014, la robe 0012B. Elle est donc large à la taille et aux hanches et se marie parfaitement avec un sous-pull en cette saison.

D’ailleurs, je vais faire une parenthèse concernant la revanche des sous-pulls. Après comptage méticuleux de mon tiroir, je n’en ai pas moins de 14. Quelques exemplaires en noir, 1 blanc, 1 taupe, 1 gris, 1 beige, 2 marrons, 1 rouge, 1 orange, 1 rose et même 1 violet !
Vous vous dites que vous vous en foutez… mais c’est surement parce que vous n’avez pas eu à en porter toute votre enfance. J’ai le souvenir d’un truc affreux, qui étranglait et qui grattait. J’ai longtemps refusé d’en porter et m’étais même  promis de ne jamais en acheter un seul.
14 je vous dis !!   :oops:  C’est qu’ils ont bien changé en 20 30 35 40 ans.

Le tissu est une gabardine noire, tombante, souple et qui danse à chacun de mes pas (dixit mon mâle).

MG1MG2

Pour la touche d’originalité, j’ai simplement ajouté des poches dans la couture avec un empiècement « oeilleté ».

MG3
MG4

Découpe princesse pour un joli fit.

MG5

Une seule rectification du patron, la suppression de 4 cm dans le dos, modification récurrente lorsque je couds du Burda.

MG6MG7
Tissus :  Coupons de St-Pierre - Patron : « Miss Glacier » Burda classics AH 2013-2014

Il m’aura fallu un temps d’adaptation avant de la porter en dehors de la maison (pas moins de 3 semaines). De par sa forme trapèze, j’avais la désagréable impression de porter un sac.  Si, si, je le jure, un sac ! Pourtant, elle est parfaite pour ma morphologie en V puisqu’elle rééquilibre ma taille et mes hanches, en créant le volume qu’il me manque. Un modèle à refaire, en satin peut-être, pour une version plus printanière et plus chic. Je lui rajouterai bien des manches 3/4 aussi.

Le seul reproche que j’ai trouvé à cette PRN, c’est qu’il est difficile de photographier du noir.  :-D

Petit calcul rapide du coût de revient : tissus = 4 €uros - fil = 0.80 €uros – patron = 6.50 €uros – Zip = 2 euros – Oeillets piochés dans mon sac de scrap. Soit un coût inférieur à 14 €uros.

Spéciale dédicace à mes deux « bébés » (Bah quoi ?? Oui ça restera toujours mes bébés même si ce sont deux grands gaillards qui se moquent de leur mère quand elle a la larme à l’oeil de les voir partir !!) partis hier pour 8 jours en Espagne, Manu Chao -Me gustas tu.

Mon nouvel ami « Gérard ».

Gerard0

J’ai un nouvel ami. Et il faut que je vous le présente.

La première fois que j’ai posé les yeux sur cet ami, j’ai eu un coup de foudre… inexplicable ! Alors oui, je le concède, par définition, un coup de foudre est toujours inexplicable, irrationnel et imprévu.

Honnêtement, aujourd’hui encore, je me pose la question de ce qui a pu me m’attirer en lui. Il est à l’opposé de ma personnalité et de mes préférences. J’ai douté plusieurs semaines, luttant entre coeur et raison…

C’est un modèle boyfriend, XXL, ça ne t’ira pas !
La coupe est trop large et droite !
Tu as déjà 2 manteaux et 2 vestes, pas besoin de plus !

27

Mais regarde comme il va bien aux cops !
Rhooo et ce col est magnifique !
D’ailleurs tu n’as rien qui ressemble de près ou de loin à ce modèle ! 

Son charme et ma faiblesse ont réussi à balayer (en grande partie) mes appréhensions.

J’ai donc craqué sur mon nouvel ami.

Le modèle, je suppose que beaucoup d’entre-vous l’ont reconnu puisqu’il s’agit du célèbre Gérard de République du Chiffon.

Ultra motivée, je télécharge (pour un prix raisonnable) le patron directement sur le site de Géraldine. J’adore les patrons sous format pdf car il n’y a qu’à  assembler les pages et couper. On s’épargne la longue et fastidieuse étape de recopiage sur papier de soie ou sur plastique transparent.

Première grosse déconvenue dès l’ouverture du fichier, les pièces se chevauchent et donc, après assemblage, il va tout de même falloir tout décalquer.  :cry: Alors économie de papier ?? Mouais, pas convaincue, surtout que j’imprime mes patrons sur des feuilles à recycler de mon bureau. Je dirais même qu’entre l’impression et le recopiage, on double l’utilisation de papier…

Seconde déception, les marges ne sont pas incluses. Vous me direz, les avis sont partagés. Moi j’aime avec (gain de temps énorme et pas de prise de tête).

Résultat : d’ultra motivée, je suis passée à motivée je reste. Oui rappelez-vous, j’ai eu un coup de foudre.  :-D

J’avais commandé le tissu parfait pour ce projet, un velours milleraies gris à damiers avec beaucoup de tenue et un satin bleu et gris magnifiquement soyeux.

Tout le reste s’est déroulé sans problème avec une seule modification, l’allongement des manches de 5 bons cm. Le tissu étant raide, pas de besoin de vlieseline.

En gros plan, ça donne ça :

Gerard1Gerard2
Gerard3
Gerard4Gerard5
Gerard6
Tissus :  Coupons de St-Pierre - Patron : Gérard de République du Chiffon

J’ai délibérément zappé les boutonnières, car ce genre de manteau est fait pour s’emmitoufler dedans, bien serré, genre « je suis une petite chose dans les bras d’un grand costaud » !!  :oops:

On ne peut pas dire que ce soit le modèle qui m’aille le mieux, et pourtant… Depuis pratiquement un mois qu’il est terminé, je ne compte plus le nombre de fois où nous sommes sortis en amoureux.

Question budget, il m’aura coûté 23 €uros patron compris.

Et vous convaincue ou non par ce modèle ??

Un peu de zik pour vous souhaiter une bonne fin de week-end, Sophie Delila et Christophe Willem – What Did I Do.

Celle qui ne lâchait pas l’affaire.

tuniques

Ca vous est déjà arrivé d’essayer une fringue en boutique et vous dire « HA NON, je vais pas mettre 35 €uros dans ce haut alors que je pourrais le faire moi-même » ??!? Moi, ça m’arrive tout le temps.

Le problème est, qu’une fois rentrée chez moi, je n’ai plus le courage de trouver un patron à modifier, sélectionner des tissus et filer derrière ma MàC.

Bonne résolution de la nouvelle année (ou pas), hier matin en me levant à 6h30, j’ai décrété que cette journée serait une journée couture. Donc, après :

  • une bonne douche bien chaude,
  • 3 cafés et c’est un minimum,
  • un colis de tissus réceptionné et lavé dans la foulée,
  • un caddie plein de courses rangé à la va-vite dans le frigo,
  • un ado qui a dévalisé les rayons de soldes et a su faire de très bonnes affaires (il va devenir aussi fort que sa mère à ce petit jeu),
  • un autre qui a perdu sa tignasse chez le coiffeur,
  • un appel à l’aide sur IG,
  • et le repas de midi 14h (faut pas déconner, même en me levant à 6h30, j’ai pas réussi à préparer le déjeuner pour midi),

j’ai ENFIN commencé la tunique (essayée il y a 3 mois au moins et reposée aussi sec) et qui me faisait tant envie.

J’ai cherché un moment avec l’aide des IGGirls, un modèle se rapprochant de la tunique bleu canard au-dessus. J’ai même cru ne jamais y arriver. Et là, un éclair de génie (oui, mon neurone de blonde arrive parfois à fonctionner à plein régime) : j’ai déjà le patron, il y aura peu à modifier et je suis certaine qu’il sera parfait.

tunique3tunique4

Vous l’avez reconnu ? Il s’agit du patron de l’Airelle Deer & Doe. Pas de pinces devant et dos. Allongé de 15cm et arrondi dans le bas.

tunique5

Création d’une fente boutonnée et pied de col.

tunique6

La tunique est en microfibre noire avec du voile imprimé noir, rouge, beige et blanc.

tunique7

Les manches ont été modifiées et allongées. D’ailleurs, à mes yeux, il s’agit là du ++++ de cette tunique : avoir enfin des manches qui soient bien LONGUES !

Hiiiiiii ! Cette tunique est un vrai régal à porter. La microfibre est ultra légère et souple, sans pour autant laisser passer le froid. Je ne regrette pas cet essai et j’espère pouvoir en coudre une seconde en modifiant encore l’encolure et l’arrondi du bas.

Et pour ne pas en rester là côté couture, une jupette en jersey milano a vu le jour ce matin pour aller avec.

tuniquetunique1tunique2
Tissus
 :  Coupons de St-Pierre et Tissu Myrtille - Patron : Airelle de Deer & Doe

Prochain projet : Gérard est son nom de code.  ;-)

Bonne fin de week-end.

Celle qui ne savait pas choisir…

jupeshort

Déjà un mois et demi depuis le dernier billet de ce blog. C’est bien le problème d’avoir la tête dans le guidon en permanence et ne plus avoir le temps ni l’énergie de passer derrière ma machine à coudre (encore moins derrière mon écran).

Donc, quand je me botte les fesses pour penser à autre chose qu’à mon job, il faut pouvoir choisir rapidement un modèle. Le plus simple finalement est de choisir un patron avec lequel je n’aurai pas de mauvaises surprises.

Jupe mainte et mainte fois validée ou short parfaitement patronné ?

Short ou jupe ? Jupe ou Short ?

Heummmm !  :-? Qui a dit que j’étais l’incarnation faite femme de l’indécision permanente ?

Allez c’est parti pour la jupe.

Avec un patron déjà utilisé plusieurs fois, aucun risque de perdre mon temps.

jupe1

Avec une grande chute de lainage marron, aucun risque de dénoter dans ma garde-robe.

jupe2

Avec une doublure en satin doré, aucun risque de me perdre dans le noir.  :-D

jupe3

Une seule modification sur ce patron (déjà rallongé de 10 ou 12 cm), je l’ai allongé une fois de plus, de 10 cm. Cette fois la longueur est parfaite.

jupe4jupe5
Tissus :  Stop Tissu - Patron Burda janvier ’11 modèle 111

Indécise je vous disais ?? Donc ça sera short également.

Un patron Deer & Doe

short1

Un crêpe marine bien chaud.

short3

Des poches à l’italienne.

short2

De jolis plis et une ceinture en « V ».

short4

Aucune modification apportée. Et comme toujours, avec les patrons Deer & Doe, ça tombe parfaitement bien.

short5
Tissu :  Coupons de St-Pierre - Patron : Châtaigne de Deer & Doe

J’ai déjà envie d’un second short en lainage marron à petits chevrons mais surtout, une version en tartan rouge à porter avec de hautes chaussettes noires.

Je vous laisse avec Dido – White flag et vous souhaite un très joyeux réveillon du nouvel an.