Newsletter

Calendrier

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives

Rester couverte

manteau

Les pièces que je kiffe le plus en couture sont, sans conteste, les vestes et manteaux en tout genre. J’aime la complexité des montages, je m’éclate avec les doublures et j’adore les cols en tout genre. Ca y est, vous me prenez pour une folle…

MAIS, (car oui, il y a un mais) il faut dans ce cas, que le patron soit parfait. J’entends par là :

- des pièces qui s’emboîtent au millimètre,
- des repères de taille, col, manches, …

Et généralement, les patrons « grande marque » tel que Burda ou Simplicty ne m’ont jamais déçue à ce niveau.

C’est donc sans surprise que j’ai craqué pour le manteau du dernier Tendance Couture n°19 qui n’est autre qu’un manteau Simplicity. Je m’imaginais déjà, complètement lovée dans la douceur d’un gros lainage, bravant le froid glacial du petit matin.

Bah c’est loupé ! 8-O  

J’ai merdé dans le choix de mon tissu. Dès le départ, je savais qu’il n’était pas adapté, trop fin, pas assez de tenue mais je me suis entêtée. C’était celui là et pas un autre.

Autre « détail » qui m’a chiffonnée, ce manteau est présenté avec une fermeture par zip. Bof ! Les zips, je les aime sur les perfecto, pas sur un joli manteau bien chaud aux découpes princesse.

Résultat, je suis partie bille en tête dans la couture de mon manteau en repoussant à plus tard ces petits « détails ».

Pour une fois, je commence par vous montrer l’immenseeeeeeeee col. OK, on aime ou on déteste. Moi j’adore ! Col entièrement relevé, il se transforme en capuche.

manteau3

Au final, j’ai misé sur des boutons pour remplacer la fermeture éclair. Et là, j’aurais dû y réfléchir dès que j’ai préparé mon patron, et ajouter quelques cm pour la bande de boutonnage. Ce manteau n’est pas portable avec des pulls. Magie des faux pas, ce manteau (léger) est donc parfait pour l’automne, avec une petite blouse en dessous. Z’avez vu la pirouette cacahuète ??!?  :-D

manteau1

On n’oublie pas les poches dans une jolie doublure noire à pois blanc. Là encore j’ai fait trop fort. Pourquoi ??

manteau4

Parce qu’il s’est passé quelques jours entre la découpe du manteau et la doublure intérieure, avec (encore et toujours) des prises de tête à mon taf, un début d’année difficile pour mon Number 2, des nuits blanches… Saurez-vous trouver l’erreur ?? Meuhhhhhhhh non, on voit rien, ou presque.  :-D

manteau5
Tissus : : Coupons Saint Pierre - Patron : Magazine Tendance Couture n°19 ou Simplicity 7801

Je n’ai pas encore eu l’occasion de le porter, il va falloir attendre quelques mois. Mais j’aime l’originalité  de ce modèle. Par contre, je ne pense pas le refaire en version hiver. Un seul modèle me suffit.

Côté finance, je remercie encore les Coupons Saint Pierre de nous proposer de très jolis tissus à tout petit prix (plus encore quand c’est les soldes).

manteau6

Allez, c’est pas tout ça, Cousu-Main a commencé sur la 6 et le thème est vêtement d’hiver avec un duffle-coat…

 

Red coat

trench0

Plus de 6 mois pour arriver au bout de cette couture… enfin 15 jours pour tout coudre, 6 mois pour faire des boutonnières et 1 semaine pour prendre des photos !  :-?

Cousu d’après le patron Simplicity 2508, il y a eu très peu de modifications :

- Les poignées de manches car le rendu des volants choisis au départ n’était vraiment pas joli.
- Et l’ajout de passant pour ceinture.

trench4  trench1

J’aime beaucoup le col rond et les manches raglan.

trench2

Boucle de ceinture et boutons récupérés de (feu) mon trench rouge adoré.

trench4-2

Et le kif, c’est cette doublure toute fleurie. Finalement, j’aime beaucoup un extérieur sobre, simple, passe-partout et qu’un grain de folie vienne se glisser à l’intérieur.

trench5  trench6

Doublure que l’on retrouve dans les poches.

trench3
Tissus : Coupons de St-Pierre - Patron : Simplicity 2508

Je savais qu’il était difficile de prendre du noir en photo, mais je peux vous assurer que pour le rouge, c’est guère plus simple !!

Pour conclure, il me plait beaucoup. La couleur est peps, il est hyper confortable même avec une veste en dessous et suit parfaitement les courbes grâce à la ceinture nouée dans le dos. Le tout pour un ticket à :

trench7

 Je repars dans ma tanière. Des bisous à vous.


Sia – Big Girls Cry

Collection Printemps-Eté 2014

pe2014

On peut dire que j’aurai pris mon temps pour « sortir » la collection printemps-été cette année… envie de tout, envie de rien, pas beaucoup de temps à consacrer à mon blog, pas beaucoup de temps pour moi tout court d’ailleurs !

Bah oui, j’ai été raisonnable ces derniers temps et j’ai passé les malheureuses heures qu’il me restait de dispo quelques heures sur ma MàC et non sur mon MAC (heuuuu j’ai un PC :-D , mais c’était pour le jeu de mots).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

On commence par les couleurs.

couleurs p-e2014

Rien d’original à venir. Je n’arrive décidément pas à sortir de ma zone de confort… pire encore, ces dernières semaines, je n’ai guère porté autre chose que du noir.

Donc c’est reparti pour du noir, du blanc, du rouge, du bleu et leurs variantes.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Côté modèle, la liste risque fort d’évoluer au fil des semaines. Mais au jour d’aujourd’hui, j’ai besoin absolument d’un nouveau trench. Le modèle Lekala m’a carrément fait craquer avec son double col et ses manches originales à souhait.

Lekala trench

J’ose même l’imaginer en popeline blanc cassé avec une doublure satin Graouuuuu.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Dans les indispensables, je case aussi la petite veste à porter seule, comme un chemisier, et qui s’accorde aussi facilement avec une jupe qu’un pantalon. Encore un modèle Lekala (vous allez en manger un certain temps  8-O ), encore un modèle original, qui est à la base une blouse.

Kekala

La doublure est déjà cousu et m’a servi de toile. J’avais pensé, au départ, l’associer avec un fin lainage bleu à petits carreaux tons sur ton. Ouchhhhh ! Aligner des carreaux sur un modèle raglan s’avère mission ‘presque’ impossible. De la microfibre noire sera parfaite (et moins casse-c…e !).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Dans les coups de coeur du moment, j’ai craqué pour la Carme Blouse de Pauline & Alice… et c’était pas gagné ! Je fuis les plastrons comme la peste. C’est typiquement le genre de modèle qui ne va à ma morpho. Pourtant en voyant les différentes versions fleurir un peu partout, j’ai trouvé la coupe intéressante et potentiellement portable.

carme v1-v2

Un article est à venir, puisque la version 1 (viscose noire imprimée plumes blanches) est déjà passé sous le pied de la MàC, déjà portée et m’a convaincue de lui offrir une petite soeur en crêpe georgette bleu nuit légèrement transparente (so sexy).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Pour rester dans les petits hauts, un autre modèle Lekala (bah oui encore, j’ai prévenu, fallait lire :lol: ). OK ! Le dessin technique ne fait pas envie comme ça, mais cette blouse a un très très fort potentiel.

Lekala blouse

J’hésite encore pour le tissu, une microfibre crème. J’ai un peu peur que le tissu soit trop fluide, surtout pour la partie basse. Une toile s’impose de toute façon.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Après les hauts, il faut bien la jupette pour aller avec. Elle est sympa non ?? Lekala power ! Et là, il va falloir que je fasse un tri draconien dans mon dressing. Les 2/3 de mes jupes sont devenues trop larges (malgré des passages répétés dans le sèche-linge), elles tombent sur les hanches et elles tournent. Pas vraiment cool de se retrouver en fin de journée avec les coutures côté sur le devant.  8-O

Je recherche d’autres modèles sympa, si vous avez des idées, je suis preneuse.

lekala jupe

Pas de surprises avec une version noire pour le bureau, ça reste pour moi une valeur sure. Et dans la foulée, une version blanche ! Parce que oui, Cristina l’a dit : Ma chérieeeeeee, le blanc, quand on a des rondeurs, ça ne grossit pas. Et le total look blanc, ça allongeeeeeee la silhouette ! Oui oui, elle l’a dit !  :-D

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Et vous avez l’habitude, une collection sans robe, ne serait pas une VRAIE collection. J’ai repris le modèle Simplicty 2217 (déjà cousu l’hiver dernier) et portée un nombre incalculable de fois.

2217

Le haut est déjà coupé dans une microfibre bordeaux (je kiffe grave la microfibre, je regrette de ne pas en avoir commandé des rouleaux entiers) et du fait de sa fluidité et de sa légèreté, je compte entièrement doubler la robe dans un satin imprimé d’inspiration années 70. Après réflexion, je crois que je vais modifier la ceinture (moins large) et la jupe (1/4 de cercle).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Allez, courage !! Votre calvaire arrive à sa fin, avec cette dernière robe. C’est typiquement le style de petite robe rétro que j’aimeeeeeeeeeeee. Elle vous rappelle peut-être la Cami Dress de Pauline & Alice ? Imaginez que j’ai failli la commander, quand je me suis souvenue que j’avais depuis des lustres un modèle ressemblant, la Simplicity 1880.

1880

Le tissu est une viscose somptueuse, bleu nuit avec un seul des côtés imprimé blanc. Je ne sais pas vraiment comment j’utiliserai le tissu : juste le haut avec l’imprimé ou uniquement le bas ou encore sur toute la longueur…

J’ai l’espoir fou bon espoir de réaliser la totalité de ces modèles. Mais il va falloir que je m’active, ne serait-ce que pour le trench. L’été risque d’arriver trop vite.

Les Négresses Vertes – Voilà l’été par rycko35

 

Classe, un brin sexy et confortable.

2217

Je ne sais pas comment vous êtes organisées, mais pour ma part, je consacre généralement 2 à 3 heures le week-end à ma pile, mon building, ma montagne bringuebalante de fringues à repasser. 8-O Et ces derniers temps, je me fais toujours la même remarque : une jupette rouge, suivie d’une jupette noire, suivie d’une jupette bleue, suivie d’une jupette chiné, suivie d’une…

Oui poulette ! Tu as de quoi tenir 3 bonnes semaines sans jamais porter deux jours la même jupe. Faudrait te bouger un peu là !

Je suis donc partie à la recherche de la petite robe parfaite qui serait à la fois :

Classe, un brin sexy et confortable.

Ca existe ça ?!!?

Oui, oui, ça existe une robe sexy et confortable. Son nom de code ?? Simplicity 2217. Mais un patron sans le bon tissu ne sert pas à grand chose. Et là, c’est un sans faute avec ce crêpe gris des Coupons de Saint-Pierre. Il est chaud, un peu épais et reste souple.

Pour les modifications, il y en a peu.

Tu nous aurais étonnés si tu n’avais rien modifié.

  • Les manches 3/4 ne me plaisaient pas. Mais en qualité de poisson rouge, j’ai zappé la modification avant la découpe du tissu. J’ai donc ajouté une bande de tissu avec trois plis religieux pour camoufler le raccord.
  • J’ai supprimé 5 cm dans la longueur.

Et en bonne élève (oui, ça peut en surprendre certains  :-D ), je continue à suivre ma to-do-list fixée lors de l’inspiration Fall 2013.

2217_12217_2
2217_3
2217_4
2217_5
2217_6
2217_72217_8
Tissu :  Coupons de St-Pierre - Patron : Simplicity 2217
2217_9

Une fois de plus, pas de surprises pour les IGirls. Je réfléchis d’ailleurs à la possibilité d’arrêter la pollution photographique d’IG, sous peine de perdre tout intérêt à ce blog.  :roll:

Ha oui, ça pour polluer, tu pollues grave !

Je vous laisse avec un nouveau morceau de zik, Grand Corps Malade & Sandra Nkaké – Te manquer, moi je file voir la levée de mon pain cocotte !

First time but not the last one.

redpants

La vie est jalonnée de premières fois : la première gamelle en vélo sur les gravillons, la première rentrée perdue dans un collège immense, le premier baiser échangé en catimini, la première coupette de champagne qui fait tourner la tête, la première leçon de conduite avec la voiture de papa, les premières vacances entre copains à enchaîner les nuits blanches, …, et la première couture d’un pantalon.

First time but not the last one.

Clotilde et Le Papillon ont réussi à me convaincre que la couture d’un pantalon était à ma portée. Et pour enfoncer le clou, Zakiko Jones et sa revue de presse ont définitivement balayé toutes mes indécisions.

Lorsque je l’ai vu, je savais. Impossible de vous expliquer pourquoi, comment, mais je savais. Ca serait ce pantalon et pas un autre.

Il s’agit d’un modèle Simplicity, découvert dans le dernier Tendances Couture. Un pantalon extra large avec des poches à l’italienne, des pinces, un zip sur le côté et de larges passants… le pantalon de mes rêves quoi !

J’ai longuement hésité pourtant avant de commencer. J’ai sorti un nombre incalculable de fois, magazine, tissus, machines avant de me dégonfler et tout ranger. Idiot non ?!! :-?  Mais la peur de me louper était à chaque fois la plus forte. Et puis, le premier pas étant toujours le plus difficile, je me suis enfin jetée dans le vide.

Le tissu est du crêpe rouge avec un tombé dément, lourd et fluide. Pour la ceinture intérieure, j’ai dégoté une micro chute de coton qui permet au pantalon de bien se tenir.

La seule modification faite pour avoir le pantalon de mes rêves, a été d’allonger le patron de 10 cm (6 cm auraient suffit).

Résultat ? Fingers in the nose. Je passerai toutefois sous silence, les heures de couture à la main devant Roland Garros.  ;-)

redpants1
redpants2redpants3
redpants4
redpants5redpants6
redpants7redpants8
redpants9redpants10
Tissus et Zip : Myrtille - Patron : Modèle 18 Tendances couture n° 9

redpantspr

On pourrait se dire que le prix est un peu élevé. Mais que nenni ! Ce pantalon n’a pas de prix à mes yeux. Imaginez… c’est mon tout premier pantalon et c’est le tout premier qui ne me donne pas l’impression d’aller à la pêche aux moules (j’éxagère à peine) !   :-D

Allez, il se fait bien tard, ou tôt, c’est au choix puisqu’il est 5h00 du mat’ et que je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Toujours est-il que le réveil, lui, va sonner à 7h00. Je file sur la pointe de pieds et vous laisse avec Avril Lavigne – I’m with you, qui passe à l’instant même où j’écris.

Ni tout blanc, ni tout noir.

blcnoir

Je n’arrive pas à me défaire de certaines obsessions. Il y en a une bien particulière depuis quelques temps qui est le « Top Peplum ».

Dès que je croise un patron de hauts ou de robes, je m’imagine les modifications qu’ils seraient possibles de faire pour parvenir au résultat. Je profite donc des essais de certains modèles pour tenter la transformation (et je ne vous parle pas de rugby là  :-D ).

J’avais évoqué lors de ce billet le problème de taille rencontré pour la toile de ma robe. Pour tenter d’arranger les choses, j’ai ajouté une bande noire dans le dos au niveau du zip et 2 mètres de biais noir. Mais après l’avoir porté toute une journée, je ne sais toujours pas si ce top me plait ou non.

Ni tout blanc, ni tout noir.

Je crois que s’il avait été tout blanc (ou tout noir), je ne me poserais pas toutes ces questions ! Là, je reste dans le doute. Rassurez-vous tout de même, je me pose d’autres questions bien plus existentielles que celle-ci.  :-?

Donc, en bref et en photo, ça donne ça.

peplumblc2peplumblc1
peplumblc4
peplumblc3
peplumblc
Tissu : Boubou – Zip et biais : Myrtille - Patron : Simplicity 2444   

Alors ?? Je récupère mon zip et je laisse définitivement tomber ce haut ou j’insiste ??

En attendant vos réponses, je repars écouter The Christians – Words. Un grand succès des années 90 que je n’avais pas entendu depuis… une éternité.

Let’s twist again.

1950

Je crois que ça n’aura échappé à personne, je voue une passion pour les jupes et robes en tout genre. D’ailleurs, depuis quelques semaines, je me suis sérieusement penchée sur les robes vintage… les robes des années 50…

Let’s twist again.

Plusieurs modèles m’ont tapé dans l’oeil, comme celui-ci ou encore celui-ci. Et après quelques recherches sur le net, il s’avère que la patron Simplicity 2444 est parfait pour débuter. Ca ne pouvait pas mieux tomber, cette pochette prenait la poussière depuis quelques années dans ma bibliothèque.

J’ai commencé par faire une toile du buste (je sais, ça ne vous étonne plus). Bien m’en a pris en tout cas. Je m’étais basée sur les mensurations inscrites directement sur le patron. Emballée et pressée de voir le résultat, les machines ont carburé à plein gaz.

Sauf qu’après essayage (pratiquement à la fin, c’est plus sympa), c’est la grosse déception. Il faut tout simplement arrêter de respirer si je veux rentrer dedans. Je rechigne un peu à faire la taille au dessus. Bouuuuh !! Pas très bon pour l’image de moi-même.  :cry:

Il faut se rendre à l’évidence, plus le choix, on recommence tout. Et là, je m’aperçois que les indications de taille sont différentes entre le patron et la pochette. Ouf ! Il faut effectivement la taille au-dessus, mais rien à voir avec mon poids, juste une erreur de report entre les mesures, la taille anglaise et la taille française.  :-D La toile n’est pas perdue, j’ai déjà ma petite idée pour porter cet essai, mais je vous en parlerai un autre jour.

Revenons à la robe ! Pour l’occasion, j’ai passé commande aux Coupons de St-Pierre d’un très beau coton marine à pois blancs. A peine reçu, il était lavé, séché et repassé (ses petits copains aussi… :oops: ). Le lendemain, tout mon fatras était sorti et j’ai attaqué les choses sérieuses. Version manches courtes et poches prises dans les coutures.

Aucune modification du patron. Ha si, une toute petite… obligée d’ajuster la partie haute du dos au niveau du zip qui avait tendance à former un petit « bec ». Autant dire, rien du tout.

1950_11950_2
1950_41950_3
1950_5
Tissus : Coupons de St-Pierre – Zip : Myrtille - Patron : Simplicity 2444
1950_8

Est venu ensuite la question d’un jupon ou non. La robe semble assez « plate » sans.  Mamie et son jupon ont été d’une aide précieuse.

Finalement, le mien est en taffetas (pas de tulle, ça gratte trop) et donc simplifié. Je compte tout de même en refaire un en coton ou sorte de voilage pour plus de souplesse.

1950_jupon
Tissus et élastique : Myrtille - Patron : d’après le jupon de Mamie

Il faut savoir que j’ai bouclé la robe et le jupon en moins de 4 jours pour pouvoir la porter à l’anniversaire de ma maman ce week-end. Il me manquait pourtant 2 accessoires indispensables : une ceinture et un petit gilet. Ceinture trouvée 6 heures avant mon départ et gilet déniché par hasard le samedi matin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous le dis ou pas ?? J’adoreeeeeeeeeeeeeeeee ma robe ! Je pense que cette forme me convient particulièrement bien… non ??

Je vais poursuivre mes investigations concernant la couture vintage.  :-D

Je n’en rajoute pas plus, j’ai été suffisamment bavarde.

Bonne soirée à toutes et tous.

Combo Mésange #2.

combo

Avec quelques heures d’avance, me voilà de retour avec le défi Combo Mésange. J’ai vraiment aimé travailler ces couleurs, même si j’ai changé 10 fois d’idées en cours de route.

N’ayant pas de tissu qui regroupe la totalité de ce combo, j’ai tenté d’assembler ce que j’avais (pour un résultat plus ou moins probant). Et au final, je ne vais présenter que 3 réalisations. La 4ème n’est toujours pas finalisée.

Pour commencer, je vous montre la robe « canard ». Et comme chaque vêtement que je couds, cette robe a son histoire.

canard 44

Tout est parti des dos boutonnés que j’ai vu pulluler un peu partout depuis des semaines. Si je m’écoutais, j’en mettrais à toutes mes fringues (j’ai encore 2-3 projets en tête d’ailleurs).

Le patron :

  • Encore et toujours mon patron chouchou de la robe « 4 saisons ».
  • L’encolure dos a été creusée.
  • 3 cm ont été ajoutés à chaque demi dos.

Les tissus :

  • Pour la robe, du crêpe bleu canard.
  • Pour la doublure, du satin noir.

Déjà portée plusieurs fois, c’est un vrai bonheur. Elle est fluide et suis tous les mouvements. A assortir avec le tour d’épaule ou le petit gilet moutarde de ma garde-robe.

canard 44_1canard 44_2
canard 44_3canard 44_4
canard 44_5
canard 44_6canard 44_7
Tissus : Myrtille - Boutons: Myrtille - Patron : Tendance couture n°7 modèle 44

Impossible à photographier, je vous assure pourtant que ce tissu est vraiment bleu canard.

Pour le second projet, je suis partie sur un ensemble blouse/jupe.

La blouse m’a été inspirée par Hachis Parementure. Renseignement pris, j’ai testé sur une toile et le résultat m’a plu. Pour la jupe crayon, rien d’original, si ce n’est que j’ai ajouté 2 liens à nouer (recyclage de la robe « Drame »).

Les patrons :

Les tissus :

  • Blouse en lin et coton mélangés moutarde.
  • Jupe en coton stretch marine et satin bleu/gris/blanc.

Pas certaine de porter la tunique et la jupe ensemble… mais séparément, j’adore !

blouse1
blouse2blouse3
blouse4blouse5
jupeb1jupeb2
jupeb3combo1
Tissus : Marché d’Aulnay et Myrtille - Patrons Top 104 du Burda d’août 2011 et patron maison

Je vous montre tout de même la 4ème réalisation inachevée. Il s’agit d’un sac. Mais il a été mis de côté, n’arrivant pas à obtenir exactement le résultat que je veux !

sac les petites

Je ne vais pas en ajouter plus, ce billet est suffisamment long comme ça  :-? mais pour celles qui ont participé au défi, c’est à votre tour.
Ajoutez dans les commentaires, le lien vers votre article ou la photo de votre réalisation. Je ferai un montage dans quelques jours.

Keep calm and color your life !

C’est la goutte d’eau qui fera la différence.

gouttedeau

Pour mon dernier week-end entre filles, j’ai eu l’envie d’emporter dans ma valise un petit haut pour sortir le samedi soir. Une tunique qui serait à enfiler sans prise de tête, parfaite avec un jeans, suffisamment chaude pour la saison (alors là, complètement loupé… il a fait un froid de canard !!) et surtout une tunique qui serait un tant soit peu originale.

C’est la goutte d’eau qui fera la différence.

On ressort notre patron chouchou, celui de la robe « 4 saisons » et on vide le bahut pour trouver le bon coupon, un coton noir épais et tout doux. Il ne reste plus que trois heures pour modifier le patron, couper le tissu et tout assembler. Allez ! On perd pas de temps.

Pour les modifications :

  • La robe s’est transformée en tunique.
  • Pas de zip et dos en un seul morceau.
  • Pas de doublure.
  • Deux fentes sur les côtés.
  • Une encolure goutte d’eau faite à main levée.
  • Un anneau en métal pour pouvoir ajouter un bijou.
  • Des manches 3/4 élastiquées.

L’astuce à retenir, c’est le bijou à ajouter ou non et qui se fixe grâce à un fermoir mousqueton. Pas besoin de vous dire que j’adore cette tunique.  :oops:

 gouttedeau1
gouttedeau0
gouttedeau2gouttedeau3
Tissus : Myrtille – Patron : Tendance couture n°7 modèle 44

Vous ne trouverez pas de ticket aujourd’hui, j’ai oublié d’enregistrer le prix de ce tissu dans mon fichier… mais il devait être aux alentours de 6 ou 7 € le mètre. Quant au bijou, c’est de la récup.

Petit rappel pour le Combo Mésange, les copies sont à rendre pour après demain. J’ajouterai un billet où vous pourrez poster le lien vers votre réalisation.

Je vous laisse avec ce clip superbe et cette magnifique chanson de Gary Jules - Mad World.

Smile !! Life is beautiful.

Sous un ciel gris.

C’est bien connu, quand on aime, on ne compte pas. Alors, on prend le même patron et on recommence. Avec quelques modifications tout de même :

  • La robe s’est transformée en tunique.
  • Toujours pas de zip et dos en un seul morceau.
  • Pas de doublure.
  • Une encolure chipée au modèle de ma prochaine robe (boulimique je vous dis…).
  • Des manches resserrées et plissées
  • Ajout d’un biais liberty Mitsi.

Et croyez moi ou non, mais cette tunique m’a pris un temps fou !! Comme je souhaitais des finitions parfaites, je me suis lancée dans des coutures anglaises avec surpiqûre moutarde, biais bordé à la main et manches retravaillées à plusieurs reprises pour obtenir le résultat souhaité.

En photo, sous un ciel gris.



Tissus : Stop tissu – Biais :  Stragier – Patron : Tendance couture n°7 modèle 44

En regardant les photos, je la trouve tout de même un peu « fade ». Mais comme je souhaite la porter au bureau, je veux qu’elle reste soft. Une idée pour l’égayer un tout petit peu ?? Peut-être ajouter une patte en liberty (avec un bouton moutarde… ou pas) à l’encolure ou en bas ?? Bref ! Si vous avez des idées, n’hésitez pas.

Côté prix, j’ai cassé la tirelire avec un total de 6.40 €uros. Liberty quant tu nous tiens… ;-)

Je vous laisse avec un nouveau titre, This Gray – November Blessing. Moi, je file préparer mon sac pour mon escapade parisienne. Juju, j’arrive !!

Smile !! Life is beautiful.