Newsletter

Calendrier

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

2016

bonne année

Avant tout, je vous souhaite une très bonne année 2016.

Et dans le cadre des bonnes résolutions, je me suis lancée le défi de faire revivre ce blog. 2 articles en 2015, je crois que je peux faire mieux, et sans trop de mal, cette année.  :-D

Je commence donc avec la dernière et rare couture faite en 2015. Une jupe largement inspirée d’un modèle du commerce dans sa forme.

Après avoir créé un patron uniquement basé sur des rectangles et fait rapidement une toile, j’ai acheté un superbe brocart chez Tissu Myrtille. Elle a été finie juste à temps pour le réveillon d’hier soir.

Elle se compose de 4 plis creux sur l’avant et 2 plis creux à l’arrière, montés sur une fine ceinture.

jupe1

jupe2

Avec de grandes, mais vraiment grandes poches dans les coutures. Allez savoir pourquoi, j’adore les jupes avec des poches… surtout quand je peux y mettre tout un fatras.

jupe3

Je voulais également un ZIP apparent.

 jupe5

Et enfin, elle est entièrement doublée pour plus de confort et la doublure a été cousue à la main (on voit les points d’ailleurs).

jupe6

J’adore ce tissu. Dommage qu’on ne puisse voir en photo la brillance des motifs.

jupe7
Tissus : Tissu Myrtille et Coupons de Saint Pierre - Patron : Maison

En conclusion, c’est la parfaite petite jupe à mes yeux pour un prix très raisonnable.
jupe8

Et pour ne pas changer les bonnes habitudes, je vous laisse en musique.


Adèle – Hello

Red coat

trench0

Plus de 6 mois pour arriver au bout de cette couture… enfin 15 jours pour tout coudre, 6 mois pour faire des boutonnières et 1 semaine pour prendre des photos !  :-?

Cousu d’après le patron Simplicity 2508, il y a eu très peu de modifications :

- Les poignées de manches car le rendu des volants choisis au départ n’était vraiment pas joli.
- Et l’ajout de passant pour ceinture.

trench4  trench1

J’aime beaucoup le col rond et les manches raglan.

trench2

Boucle de ceinture et boutons récupérés de (feu) mon trench rouge adoré.

trench4-2

Et le kif, c’est cette doublure toute fleurie. Finalement, j’aime beaucoup un extérieur sobre, simple, passe-partout et qu’un grain de folie vienne se glisser à l’intérieur.

trench5  trench6

Doublure que l’on retrouve dans les poches.

trench3
Tissus : Coupons de St-Pierre - Patron : Simplicity 2508

Je savais qu’il était difficile de prendre du noir en photo, mais je peux vous assurer que pour le rouge, c’est guère plus simple !!

Pour conclure, il me plait beaucoup. La couleur est peps, il est hyper confortable même avec une veste en dessous et suit parfaitement les courbes grâce à la ceinture nouée dans le dos. Le tout pour un ticket à :

trench7

 Je repars dans ma tanière. Des bisous à vous.


Sia – Big Girls Cry

Lekala, ça vous tente ? LekaQuoi ?

lekala

Il y a quelques semaines, sur le site de T&N, j’ai découvert la marque Lekala… surnommée, je cite, « l’ovni Russe ». J’ai parcouru leur site rapidement un midi durant ma pause déjeuner, vu quelques modèles sympas, mais au final, je n’avais pas donné suite pour plusieurs raisons :

  • Patrons russes ?? Hemmm le site est-il vraiment sécurisé ?
    Après recherches, il s’avère que le site est américain et il est possible de régler par Paypal.
  • Le patron est en une seule taille, taille déterminée par les mensurations qu’on indique… la flemme !
    L’avantage c’est que le patron est à MES mensurations, et en théorie, pas de reprise à faire.
  • Je trouve peu de renseignements sur Lekala et encore moins de photos de réalisations faites à partir de cette marque. Est ce que ça taille bien ? Le patron est-il vraiment explicite, car les instructions en anglais sont plus que sommaires ?
    Vu le petit prix du patron (1€99 quand il n’y a pas de promo), ça se tente quand même !

C’est ce que j’ai fait après avoir lu un article de Lathelize qui présentait une de ses nouvelles créations.

Autant vous dire que j’ai passé des heures ici (site en version française depuis quelques jours pour ne rien gâcher) et épinglé à tour de bras tous les modèles qui me plaisaient. D’ailleurs, je vous conseille de regarder directement les dessins techniques. Vous allez rapidement remarquer des coupes originales et des détails extrêmement singuliers.

Après avoir noté mes mensurations (vous pouvez utiliser les tailles standards et le tableau se remplira automatiquement), j’ai choisi mon premier patron sans marge de couture (rajouter 0€40 dans le cas de marges comprises) pour l’unique raison que j’aime travailler avec des marges de 1.5 cm et non de 1 cm comme proposé.

10 mn d’attente sereine (en cliquant environ toutes les 2 secondes sur « envoyer-recevoir » de la messagerie… je vous laisse faire le calcul du nombre de clic-clic) et je recevais le saint-graal le patron. La maisonnée a pu reprendre son souffle et le cours normal de sa journée.  :-D

Pour ce premier essai, j’ai complètement craqué sur une veste à basques que je trouve vraiment originale par la découpe des volants devant. Le genre de veste qui se porte seule comme un petit haut.

Pour les tissus, je la voyais bien dans un lainage fin et souple gris avec une doublure en satin.

lekala9

J’ai un peu galéré pour la mise en place des volants du devant (les explications sont pratiquement inexistantes à ce sujet) sinon, la construction de la veste est intuitive. OUF !!!

Pour info, j’ai indiqué dans les ajustements, bras longs. Au final, il a fallu raccourcir un peu… et c’est bien la première fois que ça m’arrive !  8-O

lekala1lekala2
lekala4lekala5

Je kiffe la doublure ! Et ils sont pas tops ces volants ??!?

lekala3lekala6
Tissus :  Coupons de St-Pierre – Boutons : Récup - Patron :  Veste LEKALA 4181
lekala7

Passons à un petit bilan (je vais tenter de vous la faire courte). Pour les points négatifs vis à vis de cette veste :

  • J’ai commandé ce patron sans marge et je m’en suis mordue les doigts. C’est la galère de devoir reprendre chaque pièce pour les ajouter (pas la place pour les ajouter directement sur le patron une fois  assemblé). Je me débrouille maintenant avec les 1 cm inclus au lieu de 1.5 cm.
  • Les emmanchures sont un peu justes. Je me sens à l’étroit  et je ne risque pas de faire un marathon avec (en même temps, c’est pas fait pour).
  • J’ai merdouillé un peu dans mes mensurations et niveau poitrine, je pourrais rajouter 2 ou 3 bonnets facilement !
  • La taille est légèrement trop haute. Lathelize m’avait  pourtant prévenue mais comme j’avais mis ma taille (1m77), je me suis dit que ça allait le faire. J’ai donc annoté taille basse dans les ajustements pour les suivants.
  • Et pour finir, elle me grossit je trouve. La taille étant trop haute (et peut-être trop large), le fit n’est pas parfait. Les 4 épaisseurs de lainage pour les volants y sont surement pour quelque chose aussi.

Les points positifs :

  • Je porte tout de même cette veste… mais pas comme je le souhaitais au départ.
  • Elle s’harmonise aussi bien avec un jeans qu’une robe.
  • Et elle « interpelle » par son originalité.
  • Petit plus, il y a parfois des promos sur le site. Par exemple, lors de ma première commande, je n’ai payé le patron que 1€79. Il y a 15 jours, je suis tombée également par hasard sur une nouvelle remise et j’ai pu commander à 1€59 le patron, marges comprises (ouep pas deux fois la même kounerie ;-) ).

J’ai été fort bavarde, mais je sais que certaines copines se posaient pas mal de questions sur cette nouvelle marque. J’espère avoir pu y répondre.

Bonne fin de week-end avec Ludovico Einaudi - Love is a mystery.

Mon nouvel ami « Gérard ».

Gerard0

J’ai un nouvel ami. Et il faut que je vous le présente.

La première fois que j’ai posé les yeux sur cet ami, j’ai eu un coup de foudre… inexplicable ! Alors oui, je le concède, par définition, un coup de foudre est toujours inexplicable, irrationnel et imprévu.

Honnêtement, aujourd’hui encore, je me pose la question de ce qui a pu me m’attirer en lui. Il est à l’opposé de ma personnalité et de mes préférences. J’ai douté plusieurs semaines, luttant entre coeur et raison…

C’est un modèle boyfriend, XXL, ça ne t’ira pas !
La coupe est trop large et droite !
Tu as déjà 2 manteaux et 2 vestes, pas besoin de plus !

27

Mais regarde comme il va bien aux cops !
Rhooo et ce col est magnifique !
D’ailleurs tu n’as rien qui ressemble de près ou de loin à ce modèle ! 

Son charme et ma faiblesse ont réussi à balayer (en grande partie) mes appréhensions.

J’ai donc craqué sur mon nouvel ami.

Le modèle, je suppose que beaucoup d’entre-vous l’ont reconnu puisqu’il s’agit du célèbre Gérard de République du Chiffon.

Ultra motivée, je télécharge (pour un prix raisonnable) le patron directement sur le site de Géraldine. J’adore les patrons sous format pdf car il n’y a qu’à  assembler les pages et couper. On s’épargne la longue et fastidieuse étape de recopiage sur papier de soie ou sur plastique transparent.

Première grosse déconvenue dès l’ouverture du fichier, les pièces se chevauchent et donc, après assemblage, il va tout de même falloir tout décalquer.  :cry: Alors économie de papier ?? Mouais, pas convaincue, surtout que j’imprime mes patrons sur des feuilles à recycler de mon bureau. Je dirais même qu’entre l’impression et le recopiage, on double l’utilisation de papier…

Seconde déception, les marges ne sont pas incluses. Vous me direz, les avis sont partagés. Moi j’aime avec (gain de temps énorme et pas de prise de tête).

Résultat : d’ultra motivée, je suis passée à motivée je reste. Oui rappelez-vous, j’ai eu un coup de foudre.  :-D

J’avais commandé le tissu parfait pour ce projet, un velours milleraies gris à damiers avec beaucoup de tenue et un satin bleu et gris magnifiquement soyeux.

Tout le reste s’est déroulé sans problème avec une seule modification, l’allongement des manches de 5 bons cm. Le tissu étant raide, pas de besoin de vlieseline.

En gros plan, ça donne ça :

Gerard1Gerard2
Gerard3
Gerard4Gerard5
Gerard6
Tissus :  Coupons de St-Pierre - Patron : Gérard de République du Chiffon

J’ai délibérément zappé les boutonnières, car ce genre de manteau est fait pour s’emmitoufler dedans, bien serré, genre « je suis une petite chose dans les bras d’un grand costaud » !!  :oops:

On ne peut pas dire que ce soit le modèle qui m’aille le mieux, et pourtant… Depuis pratiquement un mois qu’il est terminé, je ne compte plus le nombre de fois où nous sommes sortis en amoureux.

Question budget, il m’aura coûté 23 €uros patron compris.

Et vous convaincue ou non par ce modèle ??

Un peu de zik pour vous souhaiter une bonne fin de week-end, Sophie Delila et Christophe Willem – What Did I Do.

Dans la douleur !

bisb

Aujourd’hui, je vais ultra, méga, hyper bavarde. Qui a dit comme d’hab ??!? Hep, toi là-bas, je t’ai repéré. Attention, je t’ai à l’œil !

Bon, je disais que j’allais être bavarde… parce qu’il y en a des choses à dire ! J’ai craqué comme bon nombre sur la Back is Back de V. Pouzet. Le modèle est tout simplement superbe, ultra féminin et un brin sexy. En revanche, le patron est très décevant.

Quant à la première version, j’en aurai pleuré. J’ai réussi à la brûler (la faire fondre même) alors qu’il ne me restait qu’une toute dernière ligne de couture.  :cry:

Oui, je peux l’affirmer cette  B.is.B (prononcé BiizeBi) s’est faite :

Dans la douleur !

Une fois le patron imprimé, il faut se rendre à l’évidence, il y a un problème important aux niveaux des pinces poitrine lorsque vous ne possédez pas la silhouette de Jane Birkin. Ok, on ne va pas se laisser abattre pour si peu. Vous retouchez le patron.

bisb2

Là, vous retrouvez le sourire et attaquez la couture à proprement parler.

Viens ensuite la pose du biais et ça se complique à nouveau. Je suis sûre que vous êtes comme moi et apportez beaucoup de soin aux finitions.

Autant vous prévenir, la proposition de pose du biais ne me plaisait absolument pas dans le dos. En effet, il est indiqué de coudre le biais encolure et des demi-dos dans la continuité. Puis de coudre les demi-dos ensembles. Dans la première version, c’est ce que j’ai fait. Le résultat était ni fait, ni à faire. Pour la seconde, il m’aura fallu ruser pour obtenir un joli fini.

Passons aux emmanchures. Houlà, ça baille de partout. Bon, là vous vous dites que j’exagère. C’est surement dû à la dentelle qui s’est distendue à force de manipulation.

ET BIEN NON ! J’avais prévu le coup et donc, tous les bords ont été thermocollés. Il a fallu d’ailleurs que j’ôte délicatement la vlieseline pour résorber ce problème. Il est possible que la modification des pinces soient, en partie, responsable… mais pas que ! Ce problème de patronnage, étudié pour les sylphides, en est la cause principale.

bisb1

Ok, vous pensez toucher au but. Un large sourire se dessine sur votre visage en imaginant la porter pour votre prochaine sortie en amoureux.

Pas si vite… il y a un nouveau problème. :-x  Les pinces poitrine, non contentes de ne pas être adaptées à votre morphologie, sont également bien trop hautes. Fuck de bique alors ! Pourtant, vous n’avez pas (encore) les seins qui tombent à ce point ??!?

A y regarder de plus près sur le net, je m’aperçois que c’est un défaut récurrent sur pratiquement toutes les B.is.B aperçues. Franchement, c’est la grosse déception.

Pour conclure, si comme moi, vous souhaitez vous acharner lancer avec ce modèle, je vous le déconseille sans avoir pris la peine de faire de nombreuses modifications.

Allez, pour finir sur une bonne note, il est portable et a même eu son petit effet hier soir pour ma sortie dîner/ciné. Il faut juste adopter le minimizer (oubliez le push-up) et l’associer à un slim bien moulant (blanc t’en qu’à faire);-)

bisb3
bisb4
bisb5

Petites perles en métal (d’après une idée aperçue chez Hariti, qui l’a, elle-même, vue chez une marque). Avec le poids, elles permettent de tirer un peu sur la tunique.

bisb6bisb7
bisb8bisb9

J’aurais dû refaire une photo avec le minimizer, le rendu est plus joli !

bisb10
 Tissus : Myrtille - Biais : Myrtille - Patron : Back is Back de V. Pouzet

J’ai du perdre un bon nombre de lectrices en route, donc merci à celles qui ont été jusqu’au bout de mon blabla !  :-)

Je vous laisse avec de la zik, Alex Hepburn – Under.