Newsletter

Calendrier

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives

Red coat

trench0

Plus de 6 mois pour arriver au bout de cette couture… enfin 15 jours pour tout coudre, 6 mois pour faire des boutonnières et 1 semaine pour prendre des photos !  :-?

Cousu d’après le patron Simplicity 2508, il y a eu très peu de modifications :

- Les poignées de manches car le rendu des volants choisis au départ n’était vraiment pas joli.
- Et l’ajout de passant pour ceinture.

trench4  trench1

J’aime beaucoup le col rond et les manches raglan.

trench2

Boucle de ceinture et boutons récupérés de (feu) mon trench rouge adoré.

trench4-2

Et le kif, c’est cette doublure toute fleurie. Finalement, j’aime beaucoup un extérieur sobre, simple, passe-partout et qu’un grain de folie vienne se glisser à l’intérieur.

trench5  trench6

Doublure que l’on retrouve dans les poches.

trench3
Tissus : Coupons de St-Pierre - Patron : Simplicity 2508

Je savais qu’il était difficile de prendre du noir en photo, mais je peux vous assurer que pour le rouge, c’est guère plus simple !!

Pour conclure, il me plait beaucoup. La couleur est peps, il est hyper confortable même avec une veste en dessous et suit parfaitement les courbes grâce à la ceinture nouée dans le dos. Le tout pour un ticket à :

trench7

 Je repars dans ma tanière. Des bisous à vous.


Sia – Big Girls Cry

Collection Printemps-Eté 2014

pe2014

On peut dire que j’aurai pris mon temps pour « sortir » la collection printemps-été cette année… envie de tout, envie de rien, pas beaucoup de temps à consacrer à mon blog, pas beaucoup de temps pour moi tout court d’ailleurs !

Bah oui, j’ai été raisonnable ces derniers temps et j’ai passé les malheureuses heures qu’il me restait de dispo quelques heures sur ma MàC et non sur mon MAC (heuuuu j’ai un PC :-D , mais c’était pour le jeu de mots).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

On commence par les couleurs.

couleurs p-e2014

Rien d’original à venir. Je n’arrive décidément pas à sortir de ma zone de confort… pire encore, ces dernières semaines, je n’ai guère porté autre chose que du noir.

Donc c’est reparti pour du noir, du blanc, du rouge, du bleu et leurs variantes.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Côté modèle, la liste risque fort d’évoluer au fil des semaines. Mais au jour d’aujourd’hui, j’ai besoin absolument d’un nouveau trench. Le modèle Lekala m’a carrément fait craquer avec son double col et ses manches originales à souhait.

Lekala trench

J’ose même l’imaginer en popeline blanc cassé avec une doublure satin Graouuuuu.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Dans les indispensables, je case aussi la petite veste à porter seule, comme un chemisier, et qui s’accorde aussi facilement avec une jupe qu’un pantalon. Encore un modèle Lekala (vous allez en manger un certain temps  8-O ), encore un modèle original, qui est à la base une blouse.

Kekala

La doublure est déjà cousu et m’a servi de toile. J’avais pensé, au départ, l’associer avec un fin lainage bleu à petits carreaux tons sur ton. Ouchhhhh ! Aligner des carreaux sur un modèle raglan s’avère mission ‘presque’ impossible. De la microfibre noire sera parfaite (et moins casse-c…e !).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Dans les coups de coeur du moment, j’ai craqué pour la Carme Blouse de Pauline & Alice… et c’était pas gagné ! Je fuis les plastrons comme la peste. C’est typiquement le genre de modèle qui ne va à ma morpho. Pourtant en voyant les différentes versions fleurir un peu partout, j’ai trouvé la coupe intéressante et potentiellement portable.

carme v1-v2

Un article est à venir, puisque la version 1 (viscose noire imprimée plumes blanches) est déjà passé sous le pied de la MàC, déjà portée et m’a convaincue de lui offrir une petite soeur en crêpe georgette bleu nuit légèrement transparente (so sexy).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Pour rester dans les petits hauts, un autre modèle Lekala (bah oui encore, j’ai prévenu, fallait lire :lol: ). OK ! Le dessin technique ne fait pas envie comme ça, mais cette blouse a un très très fort potentiel.

Lekala blouse

J’hésite encore pour le tissu, une microfibre crème. J’ai un peu peur que le tissu soit trop fluide, surtout pour la partie basse. Une toile s’impose de toute façon.

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Après les hauts, il faut bien la jupette pour aller avec. Elle est sympa non ?? Lekala power ! Et là, il va falloir que je fasse un tri draconien dans mon dressing. Les 2/3 de mes jupes sont devenues trop larges (malgré des passages répétés dans le sèche-linge), elles tombent sur les hanches et elles tournent. Pas vraiment cool de se retrouver en fin de journée avec les coutures côté sur le devant.  8-O

Je recherche d’autres modèles sympa, si vous avez des idées, je suis preneuse.

lekala jupe

Pas de surprises avec une version noire pour le bureau, ça reste pour moi une valeur sure. Et dans la foulée, une version blanche ! Parce que oui, Cristina l’a dit : Ma chérieeeeeee, le blanc, quand on a des rondeurs, ça ne grossit pas. Et le total look blanc, ça allongeeeeeee la silhouette ! Oui oui, elle l’a dit !  :-D

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Et vous avez l’habitude, une collection sans robe, ne serait pas une VRAIE collection. J’ai repris le modèle Simplicty 2217 (déjà cousu l’hiver dernier) et portée un nombre incalculable de fois.

2217

Le haut est déjà coupé dans une microfibre bordeaux (je kiffe grave la microfibre, je regrette de ne pas en avoir commandé des rouleaux entiers) et du fait de sa fluidité et de sa légèreté, je compte entièrement doubler la robe dans un satin imprimé d’inspiration années 70. Après réflexion, je crois que je vais modifier la ceinture (moins large) et la jupe (1/4 de cercle).

♦ ◊ —-—-—-— ◊ ♦

Allez, courage !! Votre calvaire arrive à sa fin, avec cette dernière robe. C’est typiquement le style de petite robe rétro que j’aimeeeeeeeeeeee. Elle vous rappelle peut-être la Cami Dress de Pauline & Alice ? Imaginez que j’ai failli la commander, quand je me suis souvenue que j’avais depuis des lustres un modèle ressemblant, la Simplicity 1880.

1880

Le tissu est une viscose somptueuse, bleu nuit avec un seul des côtés imprimé blanc. Je ne sais pas vraiment comment j’utiliserai le tissu : juste le haut avec l’imprimé ou uniquement le bas ou encore sur toute la longueur…

J’ai l’espoir fou bon espoir de réaliser la totalité de ces modèles. Mais il va falloir que je m’active, ne serait-ce que pour le trench. L’été risque d’arriver trop vite.

Les Négresses Vertes – Voilà l’été par rycko35

 

Trench Coat [Fin]

Après en avoir tenu en haleine quelques unes d’entre vous, je me suis enfin décidée à coudre les tous derniers boutons. Heureusement que le Défi 13 d’avril était là pour me motiver, je sens bien sinon que ces boutons auraient attendus encore 1-2 semaines 2-3 jours. :-D

Et pourquoi je vous parle de Défi 13 ? Tout simplement parce que le thème était Corail et toutes ses nuances (du orangé au rose, avec pourquoi pas une pointe de rose fluo, de caramel, de spéculoos, de pamplemousse, ou même de moutarde…). Et même s’il était prévu pour participer au défi T&N de fin avril, finalement je le trouve parfait pour le D13…

Bon !! Je ne fais pas un résumé de tout ce qu’il s’est passé ici, ici et ici, je rappelle juste que le patron est tiré du magazine Helena Couture n°52 et que les tissus proviennent de chez Stop Tissus.

J’ai apporté tout de même quelques petites modifications à ce modèle, à savoir :
– Ajout d’une doublure et par conséquent, un montage des poignets différents.
– Une ceinture à boucle.
– Des poches plissées.



Tissu
: Stop Tissus – Boutons et boucle : Myrtille
Patron : Elena couture modèle 22

Pour conclure, je dirais que mon Trench Coat est un peu large. Pas de bol, le patron était en 40-42 ou 44-46 et il m’aurait fallu un 42 je pense. Mais je l’aime beaucoup beaucoup beaucoup. ;-)

Je vous laisse avec la petite note de cette réalisation.

Et retrouver toutes les réas des superstitieuses en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Bises.

Trench Coat [Partie III]

J’étais sensée poster aujourd’hui mon défi pour le JRAMM acte 10, mais c’était sans compter sur les magnifiques beaux jours que nous avons eu et qui m’ont tenue bien éloignée de ma MAC… tellement éloignée que ce défi est resté à l’état de futur projet et que je n’ai toujours pas fini mon Trench Coat. :-D

Je poste tout de même un billet aujourd’hui, car pas plus tard qu’hier, elle m’a demandé si finalement ce trench avait eu ma peau ou non.

Et bien non ! Il a même avancé par rapport à la dernière fois : les manches extérieures et doublures ont été cousues, les poignets également et grosses très grosses bidouilles faites sur les poches qui ne me convenaient pas du tout. Pour tout vous dire, je m’étais aperçue qu’elles avaient un décalage de 2 cm sur la hauteur, un décalage qui me perturbait tant que j’ai bien failli tout laisser en plan et repartir sur un autre modèle, sur d’autres tissus ! 8-O Oui, mais non !! J’adore me friter à ce genre de remise en question, de triturages de cerveau et finir par trouver THE solution.

Il reste à réaliser la ceinture et les passants, fermer la doublure par le bas et me décider ENFIN sur les boutons. Oui ou non, je pose des boutons à ce trench ? Oui ou non, je laisse juste la ceinture pour le fermer ? J’aviserai au dernier moment et vous demanderai sûrement conseil. ;-)

Bises.

Trench Coat [Partie II]

Encore une fois, un énorme merci pour vos encouragements. Ca m’a boostée à fond et j’ai bien avancé… enfin une fois les poches à pattes finies ! Car il m’aura fallu tout de même plus de 3h pour en venir à bout. 8-O

Aucune doublure n’était prévue sur le modèle d’origine donc là aussi bidouillage, d’autant plus que mon tissu (un voile synthétique) est très fin et qu’il a fallu le doubler pour obtenir un joli résultat. Il ne me reste plus que les manches, quelques surpiqûres, les boutonnières et la ceinture à réaliser. A priori, il sera bien fini pour la fin du mois. :-D

Encore merci.  ;-)

Bises.

Trench Coat [Partie I]

Mais pourquoi je me suis lancée là-dedans ?? Dans quoi ? Dans le défi Trench Coat de T&N lancé par L.Coud il y a 3 semaines. Au départ, l’idée me plaisait énormément et pourtant aucun patron en vue, ni de tissus adéquates.

Puis j’ai trouvé le patron. Il s’agit du modéle 22 d’Elena Couture n°52, le bleu. On voit un peu mieux la coupe sur celui de droite qui a un col et des manchettes différentes.

Première angoisse, définir la taille : le patron n’existe qu’en 40/42 et 44/46. J’aurais préféré un 42/44 qui me correspond plus. Bref, première bidouille, le patron est coupé et j’espère devrait aller.

Pour les tissus, je les ai dénichés dans la caverne d’Ali (Stop Tissu à Belleville) la semaine dernière. Je n’étais pas convaincue par le rose au départ, mais plus l’hiver dure, le printemps approche et plus j’ai envie de rose pour cette nouvelle saison (du marine également, du prune, du moutarde  et du blanc). Le tissu est une sorte de gabardine déperlante (enfin elle en donne l’impression) vieux rose et la doublure est un voile synthétique rose chiné à paisleys, j’adore !!!

Et là, vous vous dites, on veut voir le résultat maintenant. Raté ! Je n’ai même pas découpé le tissu encore. Déjà qu’il m’a fallu 3 jours pour reporter le patron…

Alors pourquoi ce post ? Pour me donner le courage nécessaire de ne pas abandonner car, après plusieurs déboires « couturesques » ces derniers temps, j’ai pas mal d’appréhension ! 8-O Et puis je suis sure que les copinettes seront là pour me mettre un bon coup de pieds aux fesses pour me faire avancer, pas vrai les filles ?? :-D

D’ailleurs, je file couper le devant et dos (après être passée à la pharmacie, la déchetterie, la boulangerie, …).

Bises.