Newsletter

Calendrier

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives

Peace and Love et tout et tout…

robeburda0

Un second billet en moins de 5 jours ?? Waouhhh ! Ca sent la fin des vacances. NON, même pas… c’est plutôt grâce à la belle Clo (qui m’a botté les fesses pour que je reprenne un peu le chemin de mon blog).

D’ailleurs en parlant de Clo, c’est également grâce à elle que je me suis lancée dans la réalisation d’une nouvelle robe. En voyant ses photos sur IG, j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce modèle Burda d’avril 2013. Une robe longue, très longue, très très longue et tout en légèreté. Une envie de soleil, de plage sous les pavés, de retour aux seventies :

Peace and Love et tout et tout…

Cerise sur le gâteau, elle colle pile-poil au défi Vintage de T&N auquel je souhaitais participer !

Autant vous prévenir, ce modèle est tissuvore avec pas moins de 3m60 de voile et 2m30 de doublure conseillés par Fraülein Burda. 8-O  Rien que ça !! Mais comme d’hab, je n’ai pas respecté les consignes, ce qui donne, moins de tissus utilisés et des finitions autrement plus belles.

Pour résumer les modifs :

  • Patron retouché pour réduire les emmanchures et allonger l’encolure devant.
  • Le haut est doublé comme pour la jupe, en satin et non en voile.
  • La doublure de la jupe s’arrête à mi-cuisse.
  • Les coutures tissu et doublure sont réalisées indépendamment et en couture anglaise.
  • Suppression de la ceinture (après réflexion, je vais ajouter une ceinture amovible).
  • Suppression des frou-frous aux emmanchures et encolure.
  • Les smocks ont été cousus au fur et à mesure en partant du bas. Ca permet d’en ajuster la hauteur pour qu’elles tombent bien sous poitrine.
  • Roulotté pour l’ourlet.

J’aime beaucoup cette robe. Elle est vraiment très agréable à porter… pourtant il n’y en aura pas d’autres versions. J’ai un peu trop galéré pour la coudre et une seule et unique robe longue suffit dans mon dressing.

robeburda1robeburda2
robeburda3robeburda4
robeburda5
robeburda6
robeburda7

Encore une, histoire de s’amuser. Chéri-Chéri a réussi à dénicher au fin fond d’un tiroir poussiéreux les lunettes de John Lennon. :-D

robeburda9
Tissus : Myrtille et Coupons St-Pierre - Patron : Burda avril ’13 modèle 125
robeburda8

Il reste encore un top en soie et un pantalon en crêpe à vous montrer (ou pas) et ça sera fini pour cette saison. Depuis plusieurs jours, je travaille, réfléchis à fond, rêvasse à ma garde-robe d’automne. L’occasion de faire un nouveau billet dans peu de temps !

Une toute toute dernière photo avant de partir. Si ça, c’est pas pousser le détail jusqu’au bout des ongles…  :lol:

robeburda

Haute-Couture.

dior0

Hooooo ! Encore une jupe, comme c’est étrange. Parfois, je me dis que je suis monomaniaque… A moins que ça ne soit de me lancer dans la couture d’un pantalon qui me fasse peur… Ou tout simplement parce que je préfère porter jupes et robes… Il va falloir que j’en parle à mon psy tiens !

Donc, une nouvelle jupe a regagné mon armoire. Une jupe avec le même tissu que celle-ci. Une jupe parfaite pour le bureau. Une jupe pour le thème du mois de février sur T&N :

Haute-Couture.

Il s’agit d’un modèle d’inspiration Dior, la jupe fourreau longueur genou de 1954. Je regrette amèrement de ne pas avoir acheté plus de ce lainage, la petite veste coordonnée aurait été géniale. La doublure est en taffetas gris.

Peu de modifications sur ce modèle :

  • Suppression de la bande pour la ceinture (pas assez de tissu).
  • Réajustement du patron (taille 40) au niveau des hanches (taille 38).
  • Rétrécissement des côtés pour une forme plus fourreau (mais je trouve que ce n’est pas suffisant encore alors que j’ai supprimé 8 cm en largeur au niveau du bas).
  • Je n’ai pas suivi les instructions pour la bande frangée du bas et il y a 3 épaisseurs de tissu.

dior1dior2
dior3dior4
Lainage : Stop tissu – Doublure : Toto au poids – Zip : Myrtille  - Patron Burda Classic  HS 41H modèle 2C

Côté Finance, il faut compter 1.50 €uros de tissus et moins d’1 €uro pour le zip. J’adore l’idée d’avoir une jupe d’inspiration Dior pour un si petit prix.  :-D

Je vous laisse avec un titre à nouveau tiré de ma It Playlist, Glory Box de Portishead.

Smile !! Life is beautiful.

Anti-grisaille

Je tente de reprendre mes bonnes vieilles habitudes et de participer aux différents défis (lâchement abandonnés ces derniers mois) hypra motivant pour reconstituer ma garde-robe d’hiver.

J’ai donc commencé par la « Jupe du Mois » de chez T & N. A la lecture du thème, l’idée de cette jupe est apparue immédiatement. Envie de tester un patron maison qui me trottait dans la tête depuis plusieurs jours, envie de tenter l’aventure « passepoil », envie d’égayer tout ce gris ambiant par une touche de rose.

Ce qui nous donne une jupe forme trapèze avec pli creux à l’avant, entièrement doublée, passepoil maison entre partie haute et basse, fermeture éclair sur le côté parfaitement invisible (Et là j’en suis fière ! La première je pense, aussi bien posée…). Par contre, désolée pour les photos, elles sont… (Comment dire pour rester polie ??) … merdiques ! 8-O Pour avoir une bonne idée des couleurs, il n’y a que la première photo en début d’article qui est correct.



Tissus : Stop Tissu – Patron maison

Pour le prix, attention les yeux et restez bien assises sur vos chaises, il est inférieur à 3 euros. Oui, oui, vous avez bien lu.
La doublure est un cadeau reçu lors d’une de mes lointaines, trèsssss lointaines, commandes chez eco-tissu et pour le fil, il s’agit simplement de restes de bobines en tout genre.

Mon prochain défi, si j’arrive toutefois à m’y tenir, sera le D13 de décembre… Froid, moi ?? Jamais !

Bises.

EDIT DU 02/12 : En bonus, deux petites photos de la jupe portée. C’est plus sympa comme ça !

Saint-Valentin.

Non, je vous assure, je ne suis pas en retard, puisqu’il s’agit du thème pour la jupe du défi T&N #4 de février. Je vous explique (ou ré-explique le principe) : plusieurs thèmes sont soumis au vote, le gagnant devient donc le thème du mois et nous rendons nos copies le dernier jour.

J’avais bien une idée précise de ce que je souhaitais (décidément, ça devient une habitude)… une jupe forme légèrement crayon, avec découpes sur le devant et en simili cuir bordeaux. Mais je n’ai pas mis la main sur le patron qui me plaisait, donc je me suis rabattue sur cette jupe du Burda de janvier (jamais magazine n’aura été autant amorti :-D !) dont j’aimais beaucoup le « V » inversé. Et pour un diner en amoureux, la PJN est un classique finalement.

Pas de difficultés particulières pour la couture mais un HIC tout de même ! Et de taille en plus 8-O ! Je m’étais mis en tête que ce patron était un modèle dit « taille longue » donc je n’ai pas ajouté le surplus  habituel en hauteur nécessaire à ma taille.  Et surtout je n’avais pas vu qu’elle était aussi courte ! Elle a bien failli partir directement au fond de l’armoire. Finalement, je lui ai laissé sa chance. Un ourlet réduit au stricte minimum pour gagner 3cm, portée en taille basse, avec un collant en laine et un long gilet, j’en oublierais presque (je dis bien PRESQUE) sa longueur.


Tissu : Braderie – Patron : Burda janvier ’11 modèle 111

Pour le prix, Delf, je te bats sur ce coup là  8-) puisque la doublure est un reste de la Coco N°5 déjà comptabilisé et le zip a été récupéré sur une vieille jupe.

Voilà, c’était un de mes très nombreux projets « boulets en couture » de ce mois. J’en ai encore quelques uns à vous montrer. A croire, comme le souligne Papelhilo, que j’ai le mauvais oeil en ce moment :-(

Bises.